Perrin
  il y a 4 ans.fr il y a un instant
Offre Amazon -
Autres offres -
Prix vérifié il y a un instant  

Mes paramètres, mes mots-clefs, mes seuils, mes alertes

Connectez-vous ou créez un compte pour modifier vos paramètres, vos mots-clefs, vos seuils et vos alertes.

Blog - aucune mention

Cet article n'est pas mentionné dans le blog.

Boutiques - aucune référence

Cet article n'est pas référencé dans les boutiques.

Images - 1 image

Description - longue description


Comment, pendant quelques heures, une équipe de bras cassés a escamoté l'Empereur. Un récit haletant.






Le 23 octobre 1812, alors que Napoléon venait de quitter Moscou aux trois quarts détruite par l'incendie, le général Claude-François Malet, aventurier haut en couleur, tenta de prendre le pouvoir à Paris en annonçant la mort de l'Empereur et la désignation par le Sénat d'un gouvernement provisoire. Avec une poignée de complices sortis de n'importe où, exhibant des faux grossiers, mettant sous les verrous les plus hauts responsables de la police, il parvint, par son coup de main rocambolesque, à désorganiser pendant quelques heures le bel ordonnancement d'un régime que l'on croyait mieux établi. Un instant, l'histoire avait hésité. Malet fut fusillé, mais la légitimité impériale avait reçu un coup sévère : deux ans plus tard, Napoléon était déchu.



Directeur de la Fondation Napoléon, Thierry Lentz, par de nombreux ouvrages d'une qualité unanimement saluée, s'est fait connaître comme l'un des meilleurs spécialistes du Premier Empire.




Articles associés

Chargement en cours