T2M
 il y a 2 ans.fr il y a un instant

Disponibilités

FR 46,71 € Signaler 7 offres à partir de 40,67 € Vérifié il y a un instant   Acheter sur Amazon.fr

Mes listes, mes paramètres, mes mots-clefs, mes seuils, mes alertes

Connectez-vous ou créez un compte pour modifier vos listes, vos paramètres, vos mots-clefs, vos seuils et vos alertes.

Communautés - aucune communauté

Cet article n'est pas ajouté dans les communautés.

Blog - aucune mention

Cet article n'est pas mentionné dans le blog.

Boutiques - aucune référence

Cet article n'est pas référencé dans les boutiques.

Images - 1 image

Description - longue description

maquette char GERMAN KING TIGER ARDENNES FRONT TAMIYA 35252 1/35ème maquette char promoLongueur 294mmLargeur 108mm Inclus 3 Figurines et une DKW NZ350 Sd.Kfz. 182 Panzerkampfwagen VI Tiger II Ausf. B Königstiger Tigre II, Exemplaire conservé au Musée des blindés de Bovington.Caractéristiques généralesÉquipage5Longueur10,28 m (caisse 7,62)Largeur3,65 m (3,75 avec les chenilles de combat)Hauteur3,09 mMasse au combat69,4 t pour le modèle > 69,8 t pour le modèle >ArmementArmement principalcanon 88 mm KwK 43 L/71 (86 obus)Armement secondaire2 mitrailleuses MG 34 de 7,92 mm (5 850 coups) et 1 mortier de tourelle NbK 39 de 90 mm.MobilitéMoteurV12 Maybach HL 230 P30Puissance700 ch (514,8 kW)Suspensionbarre de torsionVitesse sur route35 km/h (15 en tout terrain)Puissance massique10 ch/tonneAutonomie140 km (90 en tout terrain)Le Panzerkampfwagen VI Königstiger, ou Sd.Kfz. 182 Panzer VI ausf B Tiger II, surnommé le Königstiger (Tigre royal), est un char d'assaut allemand de la Seconde Guerre mondiale. Produit à 50 exemplaires pour le modèle à tourelle >, à 439 exemplaires pour le modèle à tourelle >, ce char était pourvu d'un important blindage, d'un canon antichar lui donnant la possibilité de mettre hors de combat tous les chars alliés en service lors des deux dernières années du conflit, mais il était très lourd (70 tonnes en ordre de combat) et possédait le même moteur que le char Panther de 45 tonnes en ordre de combat. Son rapport poids-puissance était donc moindre, il était lent et peu mobile, ne pouvait passer tous les ponts, était extrêmement gourmand en carburant, et devait changer de chenilles avant et après tout transport par rail.L'étude de ce panzer commença dès le mois de mai 1941, un an avant l'entrée en production du Tigre I. Dès fin 1942, le projet dériva vers une étude plus précise : un char lourd qui puisse succéder au Tigre. En janvier 1943, Hitler, après lecture du cahier des charges, imposa pour le nouveau cha

Articles associés

Chargement en cours